top of page

Succession, héritage peut-on changer d’avis ?

Succession, héritage peut-on changer d’avis ?

Oui, il est tout à fait possible de changer d'avis sur une succession. Lorsqu'une personne décède, sa succession s'ouvre et ses héritiers potentiels doivent se prononcer sur l'acceptation ou le refus de cette succession.

 

Tout d'abord, il convient de préciser que l'ouverture de la succession se fait automatiquement au décès de la personne.



" ... la possibilité de modifier son choix initial, que ce soit pour accepter une succession précédemment refusée ou vice versa.

Le notaire est le professionnel chargé de procéder à l'inventaire des biens du défunt et d'établir la déclaration de succession. Lors de l'ouverture de la succession, les dévolutions successorales prennent effet et les héritiers potentiels sont informés de leur qualité d'héritier. Ils ont alors plusieurs choix à faire.

 

Tout d'abord, ils peuvent accepter purement et simplement la succession. Cela signifie qu'ils récupéreront l'ensemble des biens du défunt, mais aussi ses dettes. Les héritiers doivent donc être conscients qu'en acceptant la succession, ils deviennent également responsables du passif successoral, c'est-à-dire des dettes du défunt.

 

Ensuite, les héritiers peuvent accepter la succession sous bénéfice d'inventaire. Cette option permet de protéger les héritiers en limitant leur responsabilité financière aux seuls biens présents dans la succession, et non aux autres biens personnels de chaque héritier.

 

Il est également possible de renoncer à la succession. Dans ce cas, l'héritier renonce à sa part d'héritage, que ce soit en raison des dettes élevées du défunt, de l'indivision avec d'autres cohéritiers ou simplement par choix personnel. Toutefois, la renonciation à une succession doit être faite dans un délai de quatre mois à compter du jour du décès et doit être effectuée devant notaire.

 

Il existe également la possibilité de modifier son choix initial, que ce soit pour accepter une succession précédemment refusée ou vice versa. Cependant, cela est soumis à des conditions spécifiques et peut être plus compliqué à mettre en œuvre. Il convient donc de se tourner vers un notaire qui pourra guider et conseiller les héritiers dans ces démarches.

 

Il est important de noter que les créanciers du défunt peuvent réclamer le paiement de leurs créances sur les biens de la succession. En cas de refus de l'héritage, ils devront donc se tourner vers d'autres moyens pour récupérer leurs créances.

 

En conclusion, il est tout à fait possible de changer d'avis sur une succession. Que ce soit pour accepter ou refuser l'héritage, les héritiers ont plusieurs options et doivent prendre en compte les différentes conséquences financières et juridiques qui en découlent. Dans tous les cas, il est recommandé de faire appel à un notaire pour être accompagné dans ces démarches et prendre les décisions les plus adaptées à sa situation.


 

Je m’informe et développe ma culture financière avec : le blog patrimoine

Avec le blog Patrimoine vous retrouverez tous les thèmes utiles juridiques, fiscaux, économique et financiers de la gestion de patrimoine pour vous guider dans les moments clés de votre vie.



J’approfondis mon éducation financière avec : les formations en ligne

Depuis 2022, une nouvelle activité a pris place dans mon Cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine. Nous formons régulièrement des Particuliers comme des Professionnels de l’Immobilier ou du Patrimoine aux aspects et aux questions techniques de notre métier.

Forte de cette expérience, nous avons construit des modules de formations en ligne de 1h à 2h, vous permettant ainsi de parfaire votre éducation financière de chez vous et vous permettant aussi de valider vos heures de formation réglementaires annuelles sur des sujets que vous aurez choisis !



Je veux valider ou définir une stratégie patrimoniale et/ou fiscale : prendre RDV

Diligence & honoraires :

  • Consultation (en visio ou au cabinet) : € 100 ttc / heure ;

  • Conseil personnalisé (réponse écrite à une question précise) : à partir de € 150 ttc ;

  • Étude patrimoniale (préconisation sur mesure) : à partir de € 1.000 ttc.


Comment se déroule le conseil personnalisé ou l’étude patrimoniale ?

  • Le 1er RDV permettra de définir ensemble la mission qui vous convient le mieux (un échange d’un minimum de 1h est à prévoir).

  • Nous établissons une lettre de mission et un devis que vous validez. Ces derniers peuvent être envisagés de trois manières selon les situations (honoraires au temps passé ; honoraires au forfait ou rétrocession de commission fournisseurs).

  • À la fin de la mission, vous recevrez un rapport d’analyse détaillé ou une réponse écrite formelle.



5 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page