top of page

Comment aider ses enfants à se constituer un patrimoine ?

Comment aider ses enfants à se constituer un patrimoine ?

Aider ses enfants à se constituer un patrimoine est un objectif que de nombreux parents se fixent.


Pour ce faire, plusieurs options s'offrent à eux, notamment la succession, les donations et le démembrement de propriété.



  • La première option est de transmettre son patrimoine aux héritiers par le biais d'une succession. Lorsqu'un individu décède, ses biens sont répartis entre ses héritiers selon les règles de la loi successorale. Cependant, il est possible de prévoir une autre répartition grâce à un testament. Il est important de noter que les droits de succession peuvent être élevés, selon la valeur des biens transmis et le lien de parenté entre le défunt et les bénéficiaires. Dans certains cas, des abattements sont prévus pour réduire la charge fiscale. Il est donc conseillé de prendre en compte ces aspects lors de la gestion de son patrimoine.

" La succession, les donations et le démembrement de propriété peuvent permettre de transmettre son patrimoine de manière avantageuse sur le plan fiscal."
  • Une autre option consiste à effectuer des donations de biens immobiliers ou de sommes d'argent à ses enfants de son vivant. Les donations peuvent être réalisées en pleine propriété ou en démembrement, c'est-à-dire en nue-propriété et en usufruit. Dans ce cas, les enfants deviennent propriétaires du bien immobilier en nue-propriété, tandis que les parents conservent l'usufruit et en bénéficient par exemple, ils peuvent percevoir les loyers d'un bien locatif. Cette technique permet de transmettre une partie du patrimoine tout en gardant une certaine jouissance. De plus, elle peut présenter des avantages fiscaux, notamment en termes de droits de donation. En effet, les biens donnés en nue-propriété sont souvent soumis à des droits de mutation moins élevés que s'ils étaient donnés en pleine propriété.


  • Dans le cadre d'une démarche de transmission de patrimoine, il est possible d'envisager la mise en place d'une Société Civile Immobilière SCI ou d'un contrat d'assurance-vie. La SCI permet de regrouper plusieurs biens immobiliers au sein d'une même structure, facilitant ainsi leur gestion et leur transmission. quant à l'assurance-vie, elle permet notamment de désigner un bénéficiaire qui recevra les versements effectués sur le contrat à la suite du décès du souscripteur. l'assurance-vie offre également des avantages successoraux intéressants, notamment en termes de fiscalité sur les plus-values.


  • Une autre possibilité pour aider ses enfants à se constituer un patrimoine est de réaliser une donation-partage. Cette technique permet de diviser son patrimoine entre ses héritiers, en fixant des lots distincts pour chaque enfant. Ainsi, chaque enfant reçoit une part de son patrimoine lors de la donation, et une autre part lors du décès du donateur. La donation-partage peut être réalisée devant notaire et offre des avantages fiscaux intéressants, notamment en termes de droits de mutation. Il est également important de rappeler que certaines transmissions de patrimoine peuvent être exonérées de droits de donation ou de succession, dans la limite des abattements fiscaux prévus par la loi. Par exemple, les donations en ligne directe entre parents et enfants bénéficient généralement d'abattements importants. De plus, le conjoint survivant peut également bénéficier d'avantages fiscaux importants, notamment en matière de droits de succession.


En résumé, il existe de nombreuses possibilités pour aider ses enfants à se constituer un patrimoine. La succession, les donations et le démembrement de propriété peuvent permettre de transmettre son patrimoine de manière avantageuse sur le plan fiscal. Il est conseillé de se faire accompagner par des professionnels, tels que des notaires ou des gestionnaires de patrimoine, afin d'optimiser ces transmissions et de bénéficier des meilleures solutions, adaptées à chaque situation. Ainsi, la transmission du patrimoine peut se faire dans les meilleurs conditions, permettant aux descendants de profiter des avantages patrimoniaux et fiscaux offerts par la législation en vigueur.


 

Je m’informe et développe ma culture financière avec : le blog patrimoine

Avec le blog Patrimoine vous retrouverez tous les thèmes utiles juridiques, fiscaux, économique et financiers de la gestion de patrimoine pour vous guider dans les moments clés de votre vie.



J’approfondis mon éducation financière avec : les formations en ligne

Depuis 2022, une nouvelle activité a pris place dans mon Cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine. Nous formons régulièrement des Particuliers comme des Professionnels de l’Immobilier ou du Patrimoine aux aspects et aux questions techniques de notre métier.

Forte de cette expérience, nous avons construit des modules de formations en ligne de 1h à 2h, vous permettant ainsi de parfaire votre éducation financière de chez vous et vous permettant aussi de valider vos heures de formation réglementaires annuelles sur des sujets que vous aurez choisis !



Je veux valider ou définir une stratégie patrimoniale et/ou fiscale : prendre RDV

Diligence & honoraires :

  • Consultation (en visio ou au cabinet) : € 100 ttc / heure ;

  • Conseil personnalisé (réponse écrite à une question précise) : à partir de € 150 ttc ;

  • Étude patrimoniale (préconisation sur mesure) : à partir de € 1.000 ttc.


Comment se déroule le conseil personnalisé ou l’étude patrimoniale ?

  • Le 1er RDV permettra de définir ensemble la mission qui vous convient le mieux (un échange d’un minimum de 1h est à prévoir).

  • Nous établissons une lettre de mission et un devis que vous validez. Ces derniers peuvent être envisagés de trois manières selon les situations (honoraires au temps passé ; honoraires au forfait ou rétrocession de commission fournisseurs).

  • À la fin de la mission, vous recevrez un rapport d’analyse détaillé ou une réponse écrite formelle.



5 vues
bottom of page